Elle a fait preuve de courage

Une paysagiste professionnelle est décédée vendredi le 23 juillet 2004, après avoir été mutilée par un alligator de quatre mètres qui l’a traînée dans un étang et lui a presque arraché un bras.

Janie Melsek, 54 ans, a été attaquée par l’alligator alors qu’elle travaillait à un aménagement paysager, à l’arrière d’une résidence, tout près de la côte de la Floride dans le golfe du Mexique. Après avoir été entraînée dans l’eau par l’animal, un voisin et des policiers ont lutté férocement pour la retirer de ses mâchoires.

Mme Melsek est décédée au Lee Memorial Hospital, au cours d’une intervention chirurgicale pour traiter une infection, causée par les morsures brutales du reptile. Selon les médecins, son organisme a simplement cessé de fonctionner en réponse à l’infection.

L’alligator responsable de la mort de Janie Melseka été tué.

Par la suite, l’alligator de 207 kg a été tué par les policiers. Six hommes ont été nécessaires pour le soulever sur la rive.

« Ma mère a montré plus de courage que de peur et je ne pourrais pas être plus fière d’elle, » déclare la fille de la victime, Joy Williams, âgée de 29 ans. « La lutte qu’elle a menée a vraiment étonné toute notre communauté. »

Depuis qu’on a commencé à tenir un dossier, il s’agit de la 14e personne à être mortellement attaquée par un alligator de Floride.

La population de ces alligators, qui avait auparavant diminué au point où le reptile avait été porté sur la liste fédérale des espèces en voie de disparition, compte maintenant un million ou plus d’individus dans tout l’état, selon la Florida Fish and Wildlife Conservation Commission. On peut maintenant les tuer au cours des chasses saisonnières menées par la commission.

Au sujet des alligators

TAILLE : la taille moyenne d’un alligator est de 2 à 4 mètres. Certains mâles peuvent atteindre 5,5 mètres alors que les femelles dépassent rarement 3 mètres.

RÉGIME ALIMENTAIRE : il consiste principalement en proies facilement accessibles comme les poissons, les serpents, les tortues, les petits mammifères, les oiseaux, les grenouilles et même les escargots.

HABITAT : les berges d’eau douce, les marais et les lacs de la Caroline du Nord à la Floride et à l’ouest du Texas.

Les alligators terrestres peuvent marcher pesamment en traînant leur queue ou ils peuvent marcher sur leurs orteils avec les talons de leurs pieds arrières et la plus grande partie de leur queue bien au-dessus du sol. Grâce à cette façon de marcher « en hauteur », l’alligator peut courir jusqu’à une vitesse 38 km/h sur de petites distances.

Les alligators et les gens

Bien que la plupart des problèmes avec les alligators surviennent lorsque ceux-ci se trouvent dans des endroits où ils sont indésirables, un petit nombre d’accidents tragiques implique une attaque de ces animaux.

Ces attaques sont rares mais elles se produisent. Plus de 200 attaques d’alligator non provoquées sur les humains ont été documentées depuis 1948, dont 14 ont entraîné un décès.

Si vous vivez ou que vous êtes en vacances dans un région où l’on retrouve des alligators, il est important de prendre certaines mesures afin d’éviter une rencontre tragique. Une connaissance de base des besoins et des habitudes de l’alligator vous permet de coexister sans danger.

Vivre avec les alligators

Vous NE devez PAS nourrir ou attirer les alligators. Informez votre entourage qu’il est illégal de les nourrir. Les alligators perdent généralement leur crainte naturelle des gens lorsqu’ils associent la nourriture aux humains. En les nourrissant, les gens créent des problèmes pour eux-mêmes et les autres.

Vous NE devez PAS nourrir les animaux sauvages près de l’eau, jeter des entrailles de poisson dans l’eau ou les laisser le long de la berge. Même si vous n’avez pas l’intention de le nourrir, l’alligator ne le comprend pas. Jetez les entrailles de poisson ou autres produits alimentaires de façon convenable.

Vous NE devez PAS laisser vos animaux de compagnie nager ou courir le long de la berge des eaux où l’on retrouve de gros alligators. Ceux-ci sont attirés par les chiens probablement parce qu’ils sont à peu près de la même taille que leurs proies naturelles.

Vous NE devez PAS nager ou permettre à vos animaux de nager dans les régions où l’on retrouve de la végétation émergente (plantes qui croissent hors de l’eau). C’est l’habitat de prédilection des alligators. Nagez seulement dans les endroits désignés.

Vous NE devez PAS nager, promener votre chien ou emmener les petits enfants, la nuit ou à la brunante, le long des berges des eaux où l’on retrouve de gros alligators. Ceux-ci se nourrissent surtout la nuit et dans la soirée. Prenez note qu’il est illégal de faire du ski nautique en soirée en Floride.

Vous NE devez PAS retirer les alligators de leur habitat naturel ou en faire un animal de compagnie. C’est strictement contre la loi. Les alligators ne peuvent s’apprivoiser en captivité et même la manipulation des plus petits peut entraîner des morsures. Observez-les et photographiez-les plutôt à distance.

Gros plan de l’œil d’un jeune alligator. Sa pupille est en fente car cet animal nocturne préfère chasser la nuit.

Alligators dangereux

Si un alligator mesure plus de 1,2 mètres et se montre agressif, il est considéré comme une nuisance et il est tué pour sa viande et sa peau par des piégeurs autorisés.

Les alligators de plus de deux mètres présentent le plus grand danger pour les humains et les animaux de compagnie. Les petits alligators de 1,2 mètres et moins sont peu menaçants pour les gens, mais leurs morsures doivent être traitées immédiatement par un médecin. Les bactéries provenant de la gueule d’un alligator infectent facilement la blessure.

Vous ne voulez pas le voir nager vers vous!

Les alligators ont besoin de repos et de relaxation, comme tout le monde. Ne signalez pas un alligator qui ne dérange personne.

Voyez aussi:


Alligators

Les alligators et les humains partagent les marais, les rivières et les lacs du sud-est des États-Unis depuis plusieurs siècles. Cependant au cours des dernières années, la population d’alligators a augmenté considérablement de même que l’industrie touristique, en particulier en Floride. En conséquence, les interactions entre les humains et alligators ont augmenté.

Les alligators font  partie du patrimoine de la Floride et jouent un rôle important dans l’écologie de ses marécages. Ces faits et une connaissance plus étendue du comportement des alligators contribuent à assurer la co-existence à long terme des humains et des alligators.

Prédateurs de grande taille, il arrive parfois que les alligators attaquent des animaux de compagnie, du bétail et même des humains.

Petite fille perdue

Alexandria « Allie » Murphy était une petite fille pleine de vie qui aimait courir et grimper aux clôtures, selon ses parents. « Nous allions l’inscrire à des cours de gymnastique et de natation, » déclare sa grand-mère paternelle, Marjie Murphy de Tampa. « Elle aurait remporté la médaille d’or. »

Les habiletés athlétiques de la petite fille de deux ans ont peut-être contribué à son décès. Le médecin légiste a confirmé qu’un alligator avait entraîné Alexandria dans un lac de Polk County et l’avait noyée.

Son père, Brewce Murphy de Tampa, rapporte qu’Alexandria a grimpé par-dessus une clôture d’un mètre séparant une cour et le Lake Cannon. On a retrouvé son corps environ 30 minutes après avoir signalé sa disparition. Un alligator de 2 mètres par 2 mètres a été retrouvé tout près et tué par la suite. On a retrouvé des cheveux humains dans sa gueule.

Sa mère et sa grand-mère ont laissé l’enfant seule dans la cour pendant environ dix minutes lorsqu’elle a disparu.

Alexandria est la onzième personne à être tuée par un alligator au cours des 53 dernières années. Cinq des personnes tuées avaient moins de douze ans. Les autorités croient que les résidents du lac nourrissaient l’animal de 45 à 68 kg, ce qui a contribué à l’attaque de la fillette de 14,5 kg.

« Il n’était certainement pas farouche, » affirme Sterling Ivey, porte-parole du Polk County Sheriff's Office. « Il avait presque complètement perdu sa crainte des humains. »

Lorsque les gens nourrissent les alligators, ceux-ci associent la nourriture aux humains, déclare Henry Cabbage, porte-parole de la Florida Fish and Wildlife Conservation Commission. Il est illégal de nourrir les reptiles en Floride.

Avec un cerveau de la grosseur du pouce, « il ne fait pas la différence entre la main qui le nourrit et la main, » affirme-t-il.

Ne vous approchez jamais à moins de 5 mètres (15 pieds) d’un alligator. S’il siffle ou qu’il ouvre sa gueule sur la défensive, reculez plus loin.

Si je rencontre un alligator?

S’il n’y a pas de danger immédiat, la meilleure chose à faire est de le laisser tranquille. Comme les alligators doivent parfois parcourir de grandes distances afin de pourvoir à leur subsistance, on les retrouve souvent à des endroits peu souhaitables comme les voies d’accès au garage, les garages, les cours ou dans les piscines.

Votre propriété privée est habituellement un endroit de repos temporaire pour l’animal. Il quittera probablement de lui-même à la recherche d’un habitat plus convenable.

Les gens doivent signaler seulement les alligators qui causent réellement des problèmes ou constituent une menace pour la sécurité publique. Ils ne doivent pas signaler un alligator qui se fait simplement chauffer au soleil sur la rive ou nage dans un lac, ce qui est un comportement normal.

Les endroits où les plantes émergent de l’eau sont des habitats courants pour les alligators.

On m’attaque!

Raisons de l’attaque :

Défense du territoire, du nid et de lui-même. L’alligator est très territorial, en particulier les mâles à certains moments de l’année et les femelles avec leur nid et leurs petits.

Appétit lorsqu’ils ont faim. Ils peuvent manger les gens et ils le font, bien que ce ne soit pas leur préférence.

Accident par erreur. Il leur arrive de confondre un humain et leur proie habituelle.

Mauvais caractère. Quelques animaux ont tout simplement mauvais caractère et attraperont tout ce qui bouge.

Façons d’attaquer :

Les alligators aiment se tenir près des piscines, des lacs et des rivières car ils savent que tous les animaux aiment boire. Un repas leur suffit pour une longue période alors ils peuvent attendre le bon moment. S’ils veulent manger un nageur, ils attendront que la cible se déplace au-dessus avant d’attaquer du dessous. Ils peuvent aussi confondre un nageur avec un rival.

Lorsque la proie est mordue et tenue fermement, l’alligator roule sur lui-même à maintes reprises (« Death Spin/Roll »). Sur terre ce processus est plutôt lent mais dans l’eau, sa vitesse ressemble plus à celle d’une sécheuse à culbutage. En conséquence la proie est complètement désorientée.

Si le reptile tient un membre, celui-ci a de bonnes chances de se détacher en partie ou complètement. Le roulement se poursuit jusqu’à ce que la proie soit morte par noyade ou par hémorragie. Le « death roll » est efficace et fonctionne avec des animaux relativement gros.

Si un alligator vous attaque :

Courez en ligne droite. Un alligator vous dépassera pendant environ10 mètres, après quoi il devra se reposer un peu. Il vous dépassera toujours à la nage.

Si un alligator vous attrape :

Frappez-le à répétition sur le nez, qui est relativement sensible, mettez-lui les doigts dans les yeux et criez. Ils n’aiment pas la résistance.

N’essayez pas d’ouvrir ses mâchoires vous n’y arriverez pas.

Faites le mort. Ils arrêtent de secouer leur proie lorsqu’ils croient qu’elle est morte, entreposant leur corps dans leur garde-manger pour les consommer plus tard. C’est le moment de vous sauver, en espérant que vous y parveniez.

Retournez au début Accueil Plan du site Contactez-nous
© Goldi Productions Itée. 2005